L'alimentation canine et les cendres brutes

Publié le par refugeguadeloupe.over-blog.com

10/03/2012

Je n'ai pas toutes les réponses mais la polémique est lancée depuis des années sur les cendres brutes qui seraient la réunion de différents déchets comme les cadavres d'animaux.

Il est coutume de dire que moins il y a de cendres brutes et mieux c'est pour la santé de vos animaux.

Pour ma part, je proscris toutes croquettes qui contient plus de 8% de cendres brutes.

 

Ci-dessous des extraits de nombreux articles sur le sujet.

--------------------------------------------

 

Les protéines

Les protéines peuvent être d’origine animale ou d’origine végétale (graines de légumineuses : tourteau de soja…). Elles ne sont pas toutes équivalentes sur le plan énergétique, ni sur le plan biologique : la valeur biologique des protéines végétales, en particulier, est la moitié de celle des protéines animales.

Les protéines participent à la fabrication des muscles, grâce aux acides aminés fournis par l’alimentation. Les résidus sont éliminés par le rein, qui doit donc fonctionner parfaitement. Un apport trop important de protéines peut fatiguer le rein et entraîner des crises d’urée. Plus les protéines sont de bonne qualité, moins le rein se fatigue.

Les premiums, aliments ciblés en fonction du stade physiologique du chien, vont présenter de grandes variations dans les pourcentages respectifs des protéines et des lipides. Les chiens en ayant le plus besoin sont les chiots en croissance, les chiens sportifs, et les chiennes en gestation. Leurs reins étant en bon état de fonctionnement, un apport plus important en protéines n’a que des effets bénéfiques.

En revanche, les animaux dont les reins sont fatigués doivent avoir un apport réduit en protéines ; c’est le cas des chiens âgés et des chiens souffrant de pathologie rénale.

 

Les lipides

Les lipides, qui forment la matière grasse, sont nécessaires pour constituer une couche protectrice sur les muscles et fournir de l’énergie. Les chiens sportifs en ont donc davantage besoin que les autres.

 

Les glucides

Appelés également sucres, ils permettent le fonctionnement du cerveau et produisent l’énergie nécessaire à l’activité physique. On distingue les sucres rapides (bonbons, chocolat, morceaux de sucre) et les sucres lents (féculents). Il ne faut jamais donner de sucres rapides aux chiens.

 

Les cendres brutes

Une trop grande quantité de cendres brutes (des valeurs situées entre 2,8 %-5 %) peut entraîner surtout à la longue des troubles du foie et les maladies qui les accompagnent comme la formation de concrétions urinaires et de calculs.
L’apparition de problèmes récurrents causée par une surproduction de tartre peut être expliquée par la présence d’une trop grande quantité de cendres brutes.  
C’est ainsi que les problèmes de foie d’origine alimentaire entraînés par la présence d’une trop grande quantité de cendres brutes peuvent être évités.


Les vitamines

Leur liste est indiquée avec leur quantité précisée en milligrammes ou en unités internationales (mg ou UI). Le rôle des vitamines est le même pour toutes les espèces ani- 37 males. Mais leur action est tributaire de la quantité ingérée : une carence, c’est-à-dire un manque de vitamines, entraîne certains symptômes, et un excès en entraîne d’autres. Il est donc très important de comprendre et de respecter le dosage de chaque vitamine et leur rôle.

 

Les oligoéléments

Comme leur nom l’indique (en grec oligos signifie « petit », « peu nombreux »), les oligoéléments ne sont présents qu’à l’état de traces dans l’organisme ; néanmoins, ils sont essentiels à la bonne santé du chien. Les quantités d’oligoéléments sont exprimées sur les emballages en milligrammes.

 

Le fer : dans l’organisme, il se trouve essentiellement dans la moelle osseuse, la rate, le foie et lesmuscles. Il est utile pour lutter contre l’anémie ; c’est aussi un stimulant du cerveau.

Le zinc : il est présent dans le foie et le plasma. Il joue un rôle important dans la stabilité des protéines.

L’iode : cette substance existe dans la thyroïde et joue un rôle très important dans la croissance.

Le sélénium : il est localisé dans les muscles et le foie et joue un rôle dans les fonctions musculaires.

Le cuivre : c’est un stimulant nerveux qui se trouve dans le foie et dans le cerveau.

Le chrome : présent dans le foie, la rate et les os, il participe au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.

Le manganèse : il se trouve dans le foie, les reins et le cerveau. Il a un rôle important dans la formation du squelette et dans celle des organes génitaux, mâles et femelles.

Le cobalt : présent dans les poumons, les reins et le foie, il évite l’anémie.

Le fluor : il se localise dans le foie, les reins, la rate et les os. Il participe à l’élaboration de la dentition.

Les sels minéraux

Le calcium : il assure la formation des os, des dents et participe à l’équilibre nerveux.

Le phosphore : il participe à la minéralisation osseuse avec le calcium et le magnésium.

Le magnésium : il participe à la formation des os et protège contre les infections.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Informations complémentaires destinées aux experts en alimentation canine

 

Protéines brutes contenant des acides aminés de qualité
La teneur en protéines brutes devrait être située pour les chiens adultes entre 20 %-25 % et pour les chiots et les jeunes chiens entre 25 %-30 %.
La valeur nutritive et non la quantité des protéines contenue par l’aliment est un critère plus important pour estimer la qualité des protéines.
Cela signifie que l’aliment contenant la plus haute teneur en protéines brutes n’est pas forcément le meilleur des aliments. La qualité nutritive des acides aminés associée à une teneur globale modérée en protéines est beaucoup plus importante.
Vous reconnaissez la qualité nutritive des acides aminés à la présence de méthionine ou de lysine naturels (attention ! des acides aminés synthétiques sont souvent ajoutés aux aliments de moins bonne qualité afin de cacher la mauvaise qualité de la base de protéines).
Une grande quantité de protéines brutes contenant des produits protéiques de moindre qualité peut provoquer une surcharge du métabolisme et des reins. De plus, malgré la grande quantité de protéines, les acides aminés de qualité manquent souvent au chien. Ceci peut provoquer des problèmes particulièrement aux chiens sportifs, en croissance et aux animaux d’élevage.
Les dérèglements du métabolisme des os chez les chiots et les jeunes chiens, les problèmes de métabolisme et dermatologiques chez les chiens adultes ou un système immunitaire en général affaibli confirment le danger que représente un absorption trop importante de protéines de moindre qualité associée à un manque en acides aminés de qualité.

 

Les graisses brutes et les acides gras essentiels
La teneur en graisses brutes contenues dans la quantité totale de graisses ne dit pas grand chose sur la qualité de l’aliment pour chiens.
La teneur totale en énergie est, essentiellement, l’addition des hydrates de carbone et des graisses brutes.
La présence d’une grande quantité de graisses de moindre qualité pèse, en particulier, sur le foie et peut avoir comme conséquence des troubles de la circulation sanguine et/ou l’engraissement des organes.
Il est important qu’une partie des graisses consommées soit d’origine végétale et de bonne qualité afin d’assurer un approvisionnement suffisant en acides gras essentiels (vitaux). Un approvisionnement en acides gras déséquilibré peut entraîner des maladies graves de l’épiderme, des troubles du métabolisme et un affaiblissement du système immunitaire.

Teneur en calcium
Une expérience longue de plusieurs années enseigne qu’apporter trop de calcium (une valeur située au-dessus de 0,9 %) - surtout lorsqu’il est mis en relation avec la Vit D3 synthétique et cela malgré une relation adaptée Ca/P - peut entraîner du rachitisme, du panostéite, des dérèglements hormonaux et une prédisposition allergique.
C’est ce qui explique que nous ayons choisi dans les aliments pour chien naturels Marengo, entre autre, une teneur modérée en calcium (0,6 %-0,8 %) tout en refusant d’utiliser des vitamines et des oligoéléments synthétiques.
C’est ainsi que nous posons les jalons d’une croissance saine des chiens et des jeunes chiens et leur assurons une longue existence et une bonne santé.

 

 

Teneur en cellulose brute
Les aliments pour chiens laissés à l’état naturel Marengo possèdent une teneur naturelle en cellulose brute. Cette structure en cellulose brute est contenue par les aliments pour chiens Marengo grâce à l’utilisation de produits d’origine naturelle. Comme les ingrédients utilisés dans les aliments pour chiens Marengo contiennent encore la structure de la cellulose brute, il n’est pas nécessaire d’apporter d’autre porteurs de cellulose comme, par exemple, la cellulose de carotte (résidus de la raffinerie du sucre).

 

Des vitamines naturelles à la place d’additifs synthétiques
Grâce à la variété, la qualité et la fraîcheur des ingrédients utilisés dans les aliments pour chiens Marengo, nous vous garantissons qu’il n’est pas nécessaire de faire appel à un apport supplémentaire en vitamines synthétiques (vous reconnaissez la présence de vitamines synthétiques par la présence de la rubrique « additifs par kg »).
Les vitamines synthétiques sont absorbées automatiquement par les intestins, ce qui peut poser des problèmes graves à moyen et à long terme pour la santé. Non seulement les vitamines A, D, E et K peuvent provoquer des maladies des os, de la peau et des organes responsables du métabolisme mais les vitamines solubles peuvent entraîner des problèmes d’approvisionnement entraînant à leur tour des problèmes de malabsorption et de carences indirectes en vitamines.
Il ne faut pas sous-estimer le danger d’intoxication vitaminique à long terme (hypervitaminose) et de carence en vitamines secondaires (hypovitaminose).
Les maladies ont des symptômes si peu spécifiques qu’il est souvent difficile de reconnaître les causes de la maladie. Tant que les causes ne sont pas combattues (la sur-consommation de vitamines synthétiques), les thérapies mises en oeuvre n’apportent que des résultats limités.
C’est ce qui explique que les nombreuses vitamines contenues dans les aliments pour chiens Marengo soient exclusivement apportées par les ingrédients de grande qualité. Ainsi, l’équilibre naturel en vitamine de votre chien est stimulé de façon optimale. C’est la base d’origine alimentaire qui permet d’éviter un sur-approvisionnement en vitamines et des carences en vitamines.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :